Harcelée en maternelle

À 6 ans, sa camarade la menaçait régulièrement, lui crachait dessus et l’étranglait. Malgré une réaction de la direction de l’école, les agressions n’ont pas cessé… Les parents doivent maintenant porter plainte pour harcèlement.

La violence commence tôt : dès la maternelle. Lire l’article sur le site de LCI

Les membres de SOS Éducation rejoignent la souffrance de toutes ces victimes qui sont la plupart du temps oubliées des médias : on en parle régulièrement à la rentrée des classes, puis on passe à autre chose. En tant que parents et que professeurs, nous savons que la violence se résout au jour le jour.

Les instituteurs sont les premiers à le reconnaître : il n’est pas toujours évident de réagir. Ils sont même parfois surpris de découvrir à quel point la souffrance peut rejaillir, comme cette institutrice de CM1, au détour d’un atelier de prévention :

«Je savais qu’il y avait des moqueries, des bagarres car les enfants viennent régulièrement m’en parler. Mais je ne pensais pas qu’il y avait toute cette souffrance morale et psychologique. »

Lire l’article associé

Êtes-vous, vous aussi, confronté à la violence à l’école ?

Déposez votre témoignage dans un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *