Alphabet phonétique : double peine pour les élèves

Apprendre un alphabet n’est pas évident pour un élève de CP. En apprendre deux relève de la gageure. C’est pourtant ce que proposent certains manuels de lecture. En effet, pour traduire le son produit par les lettres, est indiqué, de façon très visible sur la page, son équivalent en phonétique.  Commun à toutes les langues, l’alphabet phonétique permet de transcrire les sons du langage parlé. Par exemple, le son U en phonétique, s’écrit [y], le son ch-,[ʃ]… S’il est très utile dans nombre de cas, dans les manuels de lecture, il pose problème. Ainsi, les orthophonistes voient affluer des élèves qui, systématiquement, remplacent les e par des a. En phonétique, le son e s’écrit [ə], une sorte de « a » à l’envers en somme. L’élève qui apprend à reconnaître et non à déchiffrer peut facilement faire l’erreur.

Aussi, Mesdames et Messieurs les auteurs et éditeurs de livres scolaires, s’il vous plaît, n’embrouillez pas les élèves ! Bannissez l’alphabet phonétique des manuels destinés aux enfants. Ils n’apprendront que plus facilement à lire.

5 réflexions sur “Alphabet phonétique : double peine pour les élèves

  1. Il y a quelques années, mon fils qui venait d’entrer en CP sachant déjà lire et de manière fluide grâce à la méthode Boscher, s’est vu ‘persécuté » par une maîtresse qui lui donnait des mauvaises notes parce qu’il ne connaissait pas la correspondance avec l’alphabet phonétique : les exercices favoris de cette « enseignante » consistaient à faire classer les mots dans des colonnes représentant chacune un son illustré par sa transcription phonétique !
    Mon fils pleurait chaque matin avant d’aller à l’école dont nous l’avons retiré aux vacances de la Toussaint. Depuis il est instruit en famille avec des méthodes traditionnelles (il a maintenant l’âge de la sixième) et s’épanouit; Mais que faire pour tous les enfants qui n’ont ni cette possibilité, ni celle du hors-contrat ? Continuez votre combat.

  2. Eh oui, les bras m’en sont tombés, à moi aussi, quand, à l’entrée de mon fils au CP, j’ai constaté qu’il devait se taper EN PLUS de l’apprentissage de la lecture syllabique, déjà parasité par le « devinage » qu’il apprenait en même temps à faire via le départ global, un second alphabet que ne connaît quasi aucun adulte !
    Même pas moi, qui ai pourtant fait des études de langues… : sitôt appris pour passer mes exams, sitôt oublié ensuite !

    D’ici qu’on leur impose un jour la sténo ou la langue des signes…

    On marche tellement sur la tête, dans notre école primaire, que cela n’est, pourtant, qu’une absurdité parmi dix mille autres…

    A quand une action collective des parents d’enfants ainsi sinistrés par cette bande de cinglés qui a concocté les nouveaux « programmes » et les nouvelles « méthodes » dont le résultat est que de plus en plus d’enfants ne parviennent même plus à acquérir les « fondamentaux », pas mêmes les fondamentaux des fondamentaux, puisqu’ils sortent du primaire sans savoir lire, écrire et compter… ?
    Quand ils ne finissent pas par être « reconnus » par cette école qui les détruit comme « en situation de handicap » : à qui la faute ????

  3. Eh bien… je croyais faire de l’humour en parlant de la langue des signes, et… mon fils, le lendemain, rapportait uen consigne dans son tout nouvel agenda en début de 6e : « Exerce-toi à la langue des signes » !!!!!

    Apparemment, il devait s’exercer à dire « Je m’appelle …. » en langue des signes… en application du premier chapitre de son livre de français, sur la « communication ».

    Ça laisse pantois.

    • Apprendre la langue des signes, voilà une ouverture aux autres !!! Je pense qu’il ne s’agissait qu’une sensibilisation ai fait qu’il existe d’autres langage que la langue parlée !

  4. L’alphabet phonétique: oui… Mais pour les étudiants en langues! Ne mélangeons pas tout et arrêtons d’utiliser les plus jeunes comme cobayes… On n’arrête pas de révolutionner les méthodes pour apprendre la lecture et au final quels sont ceux qui lisent le mieux? Ceux qui ont appris avec la bonne vieille méthode… Pourquoi changer quelque chose qui marche?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *