Assouplissement de la carte scolaire ? (2)

En mai dernier, nous évoquions le cas de Myriam qui, en dépit de la volonté affichée par le ministère de l’Éducation nationale d’assouplir la carte scolaire, se voyait refuser une demande de dérogation pour passer de l’académie de Versailles à celle de Paris, alors qu’elle voulait s’inscrire dans un lycée où l’option de son choix était dispensée.

Un nouveau cas a été révélé par La Dépêche du Midi. Morgane, qui rentrera en septembre en sixième, devra aller au collège de Mirepoix, à 14 km de chez elle, alors que celui de Lavelanet, qui n’est pas dans son secteur, est situé à 5 km seulement. Il semble donc bien que, malgré les déclarations officielles en ce sens, la carte scolaire n’ait pas été véritablement assouplie, empêchant un réel libre choix de l’école par les parents.

Roman Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *