Beaucoup de bruit pour rien autour de la grève SNCF et des candidats retardataires au baccalauréat…

[…] « En raison de la grève des cheminots, le gouvernement a exceptionnellement autorisé les candidats se présentant avec une heure de retard à plancher une heure de plus. La SNCF a mis en place un dispositif censé permettre d’arriver à l’heure. « Globalement, on n’a, semble-t-il, aucun incident ou aucune difficulté majeure », a déclaré à la mi-journée le ministre de l’Éducation Benoît Hamondevant la presse, évoquant seulement quelques difficultés « résolues » à Nancy et Clermont-Ferrand. « Il semble qu’il n’y ait pas plus de retardataires qu’une année sans grève », a-t-il assuré. » […]

Lire l’article sur LePoint.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *