Ballottés de vacataires en remplaçants

« On a le droit d’avoir des vrais profs à Franc-Moisin. »

Le panneau brandi par les élèves dans la cour de l’école Jean-Renoir résume bien le sentiment d’abandon ressenti par la communauté scolaire de cet établissement d’éducation prioritaire. Jeudi 18 septembre, les parents de l’école sise au coeur de cette cité populaire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont bloqué les accès. Voici deux semaines que deux classes sont ballottées au gré des atermoiements de l’éducation nationale, qui peine à leur envoyer des enseignants.

Lire l’article ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *