Un nouveau portail pour lutter contre l’illettrisme dans l’académie de Créteil…

[...] « Pour favoriser le développement d’actions contre l’illettrisme, Canopé-académie de Créteil, à la demande et avec l’appui du rectorat, ouvre un service gratuit en ligne : un portail de ressources géolocalisées. Première initiative de ce genre ! À qui s’adresse ce portail ? À tous ceux qui souhaitent s’engager dans le combat contre l’illettrisme, monter […]

Lire la suite


SOS Éducation censurée

Le 8 février 2012, SOS Éducation a organisé un colloque “Vaincre l’illettrisme, ça commence au CP”. Nous avions réuni des personnalités politiques comme Rachida Dati, sensible au sujet et qui est à l’initiative du salon du livre des tout petits et de la jeunesse du 7e arrondissement. Des professionnels de l’éducation, de la lecture, des […]

Lire la suite


3 questions à Anne-Marie Gaignard

3 Questions à Anne-Marie Gaignard, Présidente de l’association Plus jamais Zéro, qui vient en aide aux enfants ayant de grosses difficultés de lecture et/ ou d’orthographe. Comment est né Plus Jamais Zéro ? Plus Jamais Zéro est née de mon expérience personnelle. Élève, j’étais mauvaise en orthographe, je ne pouvais écrire un mot sans me tromper.  Pendant […]

Lire la suite


PIRLS : la France, 29è sur 40

Progress in International Reading Literacy Study : Cette enquête réalisée tous les 5 ans mesure l’évolution de l’apprentissage de la lecture dans une quarantaine de pays sous l’égide de l’International Association for the Evaluation of Educationnal Achievement (IEA). Elle concerne les élèves de CM1 (9/10 ans). En 2012, la France est 29è sur 40.   […]

Lire la suite


Une épidémie de fausse dyslexie

En tant que médecin généraliste, j’observe la multiplication de fausses dyslexies, provoquées par l’utilisation à l’école primaire de mauvaises méthodes d’enseignement de la lecture (méthodes globales et semi-globales.) Ceci aboutit en général à des prescriptions de nombreuses séances d’orthophonie, fort coûteuses pour la sécurité sociale. Il faut donc que la loi interdise totalement et définitivement […]

Lire la suite


Une baisse de niveau généralisée

Professeur ès Lettres je constate depuis une dizaine d’années une baisse progressive du niveau. D’une part parce que l’on réduit les exigences : les enfants actuels ne seraient plus capables d’apprendre une fable de La Fontaine apprise par leurs parents, grands-parents ou arrière-grands-parents. D’autre part du fait qu’on ne les forme pas à ANALYSER les […]

Lire la suite