Recrutement de 60 000 enseignants : même en donnant le CAPES, on n’y arrivera pas !

manque_professeur300x200[…] « INFOGRAPHIE. Education: la création des « 60 000 postes » dans l’impasse?

Environ 3500 postes n’ont pas été pourvu en 2013 dans l’enseignement, notamment par manque de candidats. Au rythme actuel, la promesse de François Hollande ne sera pas tenue. » […]

Lire la suite sur L’express.fr 

 

Une réflexion sur “Recrutement de 60 000 enseignants : même en donnant le CAPES, on n’y arrivera pas !

  1. Que nos gouvernants ne tiennent pas leurs engagement, rien de nouveau, il n’y a que ceux qui les écoutent pour y croire, leur faire confiance, et être bien vite déçus. Et voilà qu’à peine la moitié d’un mandat écoulée, on monte à nouveau sur le ring, et on va recommencer, avec… les mêmes !?
    Tous nous attendons qu’ils s’occupent enfin de nos problèmes, dont
    notre Ecole n’est pas des moindres.
    Or celle-ci, qui donne des leçons aux citoyens, a des pratiques archaïques et dispose de privilèges qui montrent bien son inadaptation au monde moderne de compétition, qu’on le veuille ou non : la France , lanterne rouge en matière de performances d’enseignement.
    * Pas-plus (?) de jours de carence en cas de maladie (?) : record d’absentéisme. Remède = recruter, toujours et encore !
    * Congés longue durée, disponibilités… : qu’est-ce au juste, sinon forme d’absentéisme + garantie de retour à l’emploi = privilège coûteux. Remède = recruter, toujours et encore !
    * Recrutement d’enseignants titulaires largement insuffisant !? on bricole avec légions de stagiaires, d’auxiliaires à perpét’, ballottés chaque année d’une académie à l’autre, mal rémunérés, ce qui les empêche gravement d’élaborer le projet dont ils avaient rêvé, et dissuade les potentiels candidats. Remède = recruter, toujours et encore !
    * Combien d’enseignants ne sont jamais affectés à une classe, trop occupés à d’autres activités obscures ? Remède = recruter, toujours et encore…
    60.000 pour venir grossir encore les rangs d’une administration qui a tout de la méduse, sauf la transparence !
    Assez, la priorité, là comme ailleurs, c’est le travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *