Comment tenir sa classe : conférence SOS Éducation au GARAC

Hier au GARAC, l’Ecole nationale des Professions de l’Automobile, plus d’une centaine de professeurs ont écouté avec intérêt Aldric Boulangé, Porte-parole de SOS Éducation, lors d’une conférence sur « comment tenir sa classe » – inspirée du livre d’Olivier Leroy*.

Le GARAC (la référence des filières Auto, Moto, Poids Lourd) est un établissement privé créé et financé par le Secteur de la Distribution et des Services de l’Automobile, qui regroupe un Lycée polyvalent sous contrat et un CFA. Il est dirigé par Liliane Rivière, Directeur général, et Laurent Roux, Directeur Académique. Il se trouve qu’un de ses professeurs s’est inscrit à notre newsletter Internet. Découvrant le livre d’Olivier Leroy, il a envoyé un message à Laurent Roux lui indiquant : « un livre à mettre entre les mains de tous nos professeurs ! ».

Voilà comment nous avons fait connaissance avec cette équipe, qui nous a fortement impressionnés par son dynamisme et sa détermination à remettre sur le chemin de la réussite des jeunes gens qui arrivent chez eux, souvent en situation d’échec. Ce fut une très belle rencontre qui s’est prolongée par cette intervention d’Aldric pour motiver et donner un cadre aux professeurs à la veille de la rentrée scolaire. Une grande première pour SOS !

A la tribune, Aldric Boulangé et Laurent Roux, directeur académique du GARAC.


* Olivier LEROY, Comment tenir sa classe, Publié par SOS Éducation aux Éditions F-X de Guibert, 80 pages, 9,50 euros. Disponible auprès de SOS Éducation.

Ce livre, entreprend de rappeler les règles fondamentales dont tous les enseignants ont besoin pour « tenir leur classe ». On y trouvera un concentré de la sagesse accumulée par des générations de professeurs, exprimé dans un style vif et enjoué.

2 réflexions sur “Comment tenir sa classe : conférence SOS Éducation au GARAC

  1. Ce livre est génial. Ca change vraiment du discours de l’IUFM où l’on nous aprenait qu’il fallait élaborer les règles avec les élèves. Du coup, on se fait prendre au piège si on ne sait pas qu’il faut être très sévère le premier quart d’heure. Si on loupe cet instant, l’atmosphère de la classe peut insensiblement se dégrader en chahut au cours de l’année.

    J’applique à la lettre le programme d’Olivier Leroy et je maîtrise mes classes en conséquence. On découvre par l’expérience que cet instituteur a tout compris de la psychologie enfantine. Un grand merci à SOS éducation d’avoir publié ce livre vraiment salvateur.

  2. ça me rappelle l’armée : d’abord être ferme avec le bétail, seul moyen ensuite de conduire le troupeau ! Ce monsieur confond élevage des chêvres avec éducation ! Domage, le thème était porteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *