Des professeurs payés 8200 euros par mois, ça marche

Au collège The Equity Project dans un quartier latino de New York, on expérimente depuis 2009 un concept novateur: les professeurs de l’école, sélectionnés à travers le pays pour leurs talents pédagogiques exceptionnels, sont payés 125.000 dollars par an, soit 8.200 euros par mois (presque le double du salaire moyen d’un enseignant dans les écoles publiques new-yorkaises).

L’idée du fondateur de l’école est de miser sur des enseignants talentueux pour mieux faire réussir les élèves, qui sont en grande majorité d’origine immigrée et de milieu social modeste. Pendant les premières années d’existence de l’établissement, les notes n’ont pas beaucoup augmenté, mais une nouvelle étude vient de montrer que les élèves qui vont à cette école depuis quatre ans ont des notes bien supérieures à celles des enfants de milieux sociaux similaires qui vont dans des écoles publiques traditionnelles.

L’amélioration est particulièrement nette en mathématiques, où les élèves ont environ un an et demi d’avance par rapport à la moyenne des élèves qui vivent dans des quartiers comparables. En anglais et en sciences, ils ont environ six mois d’avance.

The Equity Project (TEP) est une école à charte (charter school), c’est-à-dire une école publique dont la gestion n’est pas encadrée par les règles syndicales et les bureaucraties locales. Les élèves y sont sélectionnés par tirage au sort, et les professeurs peuvent être licenciés plus facilement que dans les écoles publiques (les premières années, 47 % des profs ont quitté le collège TEP, en grande partie car ils n’ont pas été réembauchés). Par contre, ils peuvent recevoir des bonus s’ils sont efficaces: l’année dernière, le prof le mieux payé du collège a gagné 9 200 euros par mois, mais il faut préciser que les enseignants travaillenttous les jours de 7h30 à 17h.

Ils ont aussi plus de responsabilités qu’un professeur habituel: ils sont impliqués dans la gestion de l’établissement et effectuent certaines tâches administratives. Ils passent aussi du temps à observer les cours d’autres professeurs dans une optique de conversations entre collègues sur les techniques pédagogiques.

Lire l’article sur Slate.fr .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *