Des proviseurs courageux, il y en a !

Un « incident devant (ou proche) d’un établissement »  est souvent une synecdoque pour parler d’un fait grave dans l’établissement.
Et encore, la plupart des proviseurs n’osent pas communiquer les informations et imposent le silence à leur équipe, pour ne pas entacher la réputation de l’établissement.
Pourtant certains brisent la loi du silence.
L’une d’eux tient son blog à jour avec courage. La journée du 18 octobre 2010 est assez édifiante :
En dépit d’un vendredi assez calme, simplement marqué par un « blocage » symbolique de moins d’une heure, « blocage » abandonné par les élèves eux-mêmes, ce début de semaine s’est mal passé.
Une nouvelle fois, des élèves sont passés à l’attaque à 8 h 30, après le début des cours… (lire l’article)

13 réflexions sur “Des proviseurs courageux, il y en a !

  1. Édifiant :

    « Plusieurs familles s’inquiètent de la sécurité de leur enfant et se demandent pourquoi nous ne faisons pas appel aux services compétents pour assurer cette sécurité.
    Mais nous faisons appel, tous les jours, aux services compétents – police et pompiers, quand il le faut – cependant, en raison des incidents récents (jeunes gens blessés par des interventions policières), monsieur le préfet souhaite que les forces de l’ordre interviennent le moins possible pour éviter tout dérapage.
    Donc la police intervient peu, c’est la raison pour laquelle les incidents dégénèrent en saccage et en incendie, c’est aussi la raison pour laquelle nous avons décidé de faire évacuer l’établissement aujourd’hui. Si nous avions été surs d’une intervention rapide, nous n’aurions pas pris une mesure aussi lourde et pénalisante pour tout le monde. »

  2. Gouverner c’est choisir, il n’y a pas à balancer entre la volonté du plus grand nombre de travailler et les casseurs, il faut que tous acceptent le risque que certains de ceux là soient » bousculés » par les forces de l’ordre, eux-mêmes doivent l’assumer, qu’est ce que sont ces révolutionnaires en peau de lapin qui voudraient casser et piller sans en subir les conséquences?
    Il faut même que l’ensemble de la communauté scolaire porte plainte contre eux et, s’ils sont identifiés, toute plainte doit conduire à l’exclusion définitive.Dans le cas ou il s’agit d’éléments extérieurs au lycée a fortiori la fermeté la plus résolue doit primer.

  3. La raison sociale d’un établissement scolaire est d’enseigner et pour ce faire il faut que toutes les équipes enseignantes puissent travailler dans la sérénité. Il n’est plus à prouver leur rôle essentiel et le dévouement dont elles font preuve. Mais la sérénité n’est malheureusement pas au rendez-vous aujourd’hui. La raison sociale du collégien, lycéen puis plus tard étudiant est de s’instruire, dans la sérénité également.
    Mais la dérive n’est elle pas intentionnellement organisée?
    Des inconscients ont manipulé cette jeunesse pour créer désordres et exactions; ils sont aussi responsables de ces déplorables résultats que les casseurs qu’ils ont encouragé à commettre ces actes.
    Il est temps de se rappeler que ce n’est pas la rue qui dicte sa volonté mais les élus. Il est toujours temps de le faire savoir par les urnes.
    Les Grecs anciens vénéraient la mesure en toute chose, revenons-y, il est encore temps.
    Merci Madame, merci à vous professeurs et CPE, personnelstechnique et administratifs de ce lycée qui oeuvrez pour le maintien de l’éducation de notre jeunesse.

    • « Les Grecs anciens vénéraient la mesure » … Le mythe est joli, mais ils étaient servis par des esclaves, leurs femmes étaient d’éternelles mineures dépourvues du droit de vote, etc. Restons au XXIe siècle, SVP.

  4. La chance d’être Français : naître en toute sécurité, une maman qui aura 14 semaines + congés payés pour la naissance, accouchement, soins couverts à 100 %, les aides, allocations, ensuite l’enseignement de qualité public et gratuit, des établissements confortables bien équipés, des professeurs qui sont obligés de faire de l’éducation et pas seulement de l’enseignement, des cantines où l’on mange plus équilibré que chez soi quelquefois !!! etc, etc…
    tout cela n’est pas bien ! pas assez ! est ce pour cela qu’il faut tout casser ? Chacun sait qu’une révolution n’est qu’un tour complet pour revenir au point de départ, quelquefois le point O. Jeunes filles et jeunes gens à vous de nous montrer (c’est a dire vous mettre au travail) pour faire mieux et financer l’avenir…. bon courage, pour ma part je travaille depuis 40 ans et pas du tout envie de m’arrêter, « j’aime mon métier ». Bon courage à tous.

    • Merci. Cela fait du bien de lire des réflexions sensées. Je n’ai pas fait d’études parce que mon père pensait que c’était mieux que l’on reprenne son commerce (il fallait se lever à 4h du matin). Je m’en suis sortie, heureusement. Mais je le remercie de m’avoir donné le goût du travail et surtout celui d’affronter les difficultés de la vie. J’ai le sentiment qu’aujourd’hui, tout un chacun estime que tout plaisir lui est dû et refuse de voir la réalité en face : la vie n’est pas rose mais elle nous offre de bons moments. il faut cesser de penser à travailler moins (donc moins de revenus) à prendre du temps libre (sollicitation à dépenser) et SE PLAINDRE ! Je pense souvent à nos aïeuls qui ont commencé à travailler parfois à 7 ans ! Oui vous n’en avez pas eu dans vos familles ? Maintenant, on pense à sa retraite avant de savoir ce que veut dire « travailler ». Allez soyons conscients que la France est un merveilleux pays où beaucoup aimeraient vivre. Cessons de trop vouloir car on finira par ne plus rien avoir si l’on ne donne pas un peu plus de nous-mêmes. Je m’incline devant le mérite de ceux qui ont le courage d’éduquer nos enfants et je suis souvent effrayée par les lacunes de certains parents, en matière d’éducation. Un manuel devrait être distribué à la maternité : comment avoir un enfant bien élevé. Un jour, une amie m’a dit que j’allais faire de mon fils « un singe » parce que je lui apprenais à dire « bonjour » aux personnes qui étaient avec nous dans l’ascenseur de notre immeuble. Elle trouvait plus naturel que les siens ne viennent pas me saluer lorsque je lui rendais visite, alors que l’un d’entr’eux est mon filleul ! Oui il y a beaucoup de personnes pour qui la politesse c’est dépassé. Je sens que la journée va être belle même si le ciel est gris. Je vis dans un beau pays : la France !

  5. Hanssler Gérard dit :
    « Il est temps de se rappeler que ce n’est pas la rue qui dicte sa volonté mais les élus. »

    Quand les « élus » dictent leur volonté, ça s’appelle une dictature! Et quand des élus refusent d’entendre le peuple qui cri dans la rue, refusent de négocier quitte à ce que le pays se retrouve à feu et à sang, j’estime, moi, que ce sont CES élu qui « manipulent » la jeunesse et la pousse aux exactions. Quel avenir laissons nous à ces jeunes qui savent pertinemment qu’après de longues études, ils resteront de longues périodes sans travail, voir même sans toucher le chômage, donc sans cotiser pour leur retraite?…
    Et quand on voit à Grenoble des jeunes manifester en silence et dans le plus grand calme se faire bombarder de lacrymogène au point que ce sont les adultes qui s’interposent face aux « forces de l’ordre »…? On pourrait en parler des heures!
    Oui, ce qui s’est passé à Amiens est inadmissible. Je n’excuse pas cette jeunesse, mais au moins je ne joue pas le jeu des gouvernants en les condamnant aveuglément. Il n’y a visiblement pas que la jeunesse qui est manipulée dans ce pays! Quand des négociations entre syndicats et gouvernement échouent, ce n’est pas toujours la faute des syndicats, et pour autant que je sache, dans le cas présent ce ne sont pas les syndicats qui disent que « cette réforme sur les retraites sera votée, un point c’est tout! »
    Ces même dirigeant qui nous demandent de nous serrer la ceinture en continuant de se goberger… Combien d’entre vous se souviennent encore que la première chose qu’a fait le président Sarkozy a été de s’augmenter de… 200%? A-t-il diminué sont salaire pour cause de crise? Demande-t-il une réforme de la retraite des parlementaires et autres acteurs politique?
    Arrêtez de vous focaliser sur une minorité (même si je reconnais que ça ne dois pas être facile, voire extrêmement difficile pour ceux qui la côtoie) et regardez donc plutôt globalement ce qui va de travers dans ce beau pays qu’est la France, et dans le monde entier!
    Il y a hélas des gens, et surtout des jeunes, qui ne savent exprimer leur ras le bol que par la violence, surtout quand on ne les écoute pas (et qu’ils le savent) quand ils sont calmes et pacifiques.

    Hanssler Gérard dit :
     » Il est toujours temps de le faire savoir par les urnes. »

    Je ne savais pas qu’une élection était prévu pour ces jours ci! Et si vous n’avez toujours pas compris QUI manipule les jeunes, jetez donc un coup d’œil à la Constitution Française et voyez un peu ce qui se passerai si les émeutes s’empiraient et que le président déclarai l’Etat d’urgence!
    Vous comptez voter un jour vous? Moi, j’ai fais une croix sur mes droits de citoyen…
    A bon entendeur salut!

    • Monsieur Hanssler….. le courageux gauchiste anti sarkosyste qui ne vote pas ! TOUT ce qui ne va pas dans ce pays où l’éducation est gratuite est de la faute du gouvernement.. non.. du président Sarkosy!
      Mais qu’est-ce qui vous retient en France ?
      Volez vers des cieux meilleurs !! Russie soviétique, Chine ( plein d’avenir)
      Afrique Subsaharienne ou Maghreb…Corée du Nord… Pays d’Amérique du Sud…
      Cette France est ingérable, elle est la risée du monde entier. Dès qu’on parle de réforme, c’est la levée de boucliers que nos syndicalistes ( 8% de la population active ) mettent en route avec la complicité des médias ( d’Etat ! ) TOUCHE PAS A MES DROITS ACQUIS pendant que les autres pays accroissent partout leurs parts de marché….
      Des collégiens et lycéens dans la rue… qui pillent, saccagent…. seraient donc manipulés…..par le gouvernement….
      Décidément le papier comme internet supporte tout ! Y compris votre bétise hélas !

      • Monsieur Hanssler ne vote pas???? pourtant c’est lui qui appelle à régler ça par les urnes!
        Avant de répondre: lisez et relisez… ça évite souvent de passer pour un idiot.
        Et je vous retourne la question: si le comportement des français, qui défendent leur droits et ceux de leur compatriotes et n’acceptent pas de se faire tondre comme des moutons,vous dérange tant… Qu’est ce qui vous retient? En ce moment c’est la chine qui affiche la plus belle croissance…

        Internet supporte la bêtise de beaucoup de personne, mais il y en a qui restent poli et n’insultent pas lorsqu’ils ne sont pas d’accord!

  6. Le devoir d’un enseignant est d’enseigner mais aussi de laisser le libre choix à son élève et ne pas l’inciter à prendre partie dans des situations qui n’ont rien à faire dans l’éducation de l’enfant – les parents sont « là » pour cela – je salue le courage de ces enseignants qui s’élèvent contre ce principe d’omerta.
    il en va de même pour l’agression que ceux ci subissent dans les établissements scolaires.
    Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *