Tous docteurs ! De la sélection dans les universités…

La secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a réaffirmé son refus de voir s’installer une sélection à l’entrée en master. Elle prône la “démocratisation de l’enseignement supérieur”. Selon elle, tout le monde à droit de poursuivre ses études en master.

On a donc, dans notre beau pays, 20% des enfants qui ne savent pas lire en entrant en 6ème. On les traîne jusqu’au lycée, sans leur donner la possibilité d’apprendre un métier avant 16 ans. On donne ensuite le baccalauréat, qui ne signifie plus rien (92% de taux de réussite au bac général). Ils sont des milliers à s’entasser dans les amphis d’université, où des professeurs catastrophés par le niveau de leurs étudiants ne doivent surtout pas les sélectionner, et renoncent donc à accompagner ceux qui pourraient suivre. Maintenant, on ouvre les portes des masters. Coûteux ? Certes. Inefficace ? Complètement. Mais que voulez-vous, tant qu’ils sont inscrits à la fac, les jeunes ne viennent pas gonfler les chiffres du chômage…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *