Et si les élèves étaient des bébés phoques

Si les élèves étaient des bébés phoques, nous serions émus. Des bébés phoques ou des morses. Du type animal mignon, quoi. Type en voie de disparition, victime du climat.

Non ? Eh bien si. Contemplez cette image :

35-000-morses-echoues-sur-une-plage-en-alaska

Émus ? 35 000 morses échoués en Alaska. Pauvres bêtes…

35 000. Si on multiplie par 4 on obtient à peu près le nombre d’élèves qui quittent, en France, le système éducatif chaque année sans aucun diplôme.  La grosse tache marron de la photo, il faut l’imaginer quatre fois plus grande (sans oublier de remplacer les morses par des élèves, évidemment). Étrangement, ça donne une idée plus précise. Sauf que là,  ce n’est pas de la faute du climat, du réchauffement. C’est de la faute du système éducatif…

Lire l’article complet ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *