Pour France Stratégie, la refondation de l’école reste à faire !

[…] « Dans son rapport sur la France en 2025, le commissariat à la stratégie fixe plusieurs objectifs à atteindre pour réellement faire de l’Hexagone un pays d’excellence en matière d’éducation et de formation.

Le rapport Pisani-Ferry du commissariat général à la stratégie et à la prospective, rebaptisé il y a moins d’une semaine «France stratégie», insiste sur la nécessité d’investir massivement dans l’éducation au sens large. Tous les pans de la scolarité, de la maternelle (où se jouent beaucoup de choses, selon Jean Pisani-Ferry) à l’enseignement supérieur (une des vitrines de l’excellence française dans le monde), sont concernés. Dans la France de dans dix ans dont rêve France stratégie, le nombre de «décrocheurs» (ces 140.000 jeunes qui quittent l’école à 16 ans sans avoir de formation ou tout juste le brevet des collèges comme bagage, soit 17 % des sortants du système éducatif par an) et celui des enfants ne maîtrisant pas le français (20 % des entrants en sixième n’en possèdent pas les fondamentaux) devront avoir été divisés par trois. Facile à dire, mais à faire… » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *