Harcèlement à l’école : tolérance zéro

Le suicide de la collégienne de l’Académie de Lille fait tristement écho aux dernières statistiques du ministère.
Un enfant sur dix déclare avoir été victime de harcèlement à l’école.
C’est énorme surtout quand de tels actes amènent une enfant à se donner la mort.

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille de la victime.

Nous mobiliserons toutes les forces de SOS Éducation pour demander à ce que tout acte de harcèlement soit systématiquement traité par la communauté éducative.

La gravité des faits exige une tolérance zéro.
Parents, professeurs nous devons nous unir pour que des réponses adaptées soient apportées dans les établissements et que le gouvernement poursuive officiellement l’objectif de 0% de harcèlement à l’école. C’est un objectif nécessaire et urgent pour tous nos établissements.

Voir l’article du Parisien : Suicide d’une collégienne : la mère dépose plainte

4 réflexions sur “Harcèlement à l’école : tolérance zéro

  1. Cette triste affaire me rappelle le film POETRY (Corée), avec la différence que cette fois, ce n’est pas du cinéma.

    Au delà de l’enseignement de savoirs et de leur évaluation, les maîtres et l’administration doivent prêter une certaine attention aux élèves.

    Mais il est vrai aussi que rapporter les problèmes, anticiper les situations délicates, ça demande de la volonté, du courage, et un minimum de consensus à tous les échelons.

  2. Oui, mais que faire quand les enseignants ne voient rien ou n’ont rien vu alors que les gosses reviennent de l’ecole avec des blessures parfois très graves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *