INFORMATION

Suite au succès rencontré par notre pétition « NON au Zizi sexuel – ne bâclons pas l’éducation à la sexualité de nos enfants », l’action de SOS Éducation a été très fortement relayée par les médias.

Nous ne pouvons que regretter certains rapprochements hasardeux, et déçus de l’instrumentalisation malveillante de notre discours à des fins de vaine polémique. Le traitement réservé à SOS Éducation et à ses membres traduit une dérive inquiétante, qui vise à stigmatiser, afin de les discréditer, les personnes usant de leur liberté de parole, faute de pouvoir leur répondre sur le fond.

Comme nous l’avons toujours souligné, notre propos est simplement de demander une information claire et complète des parents d’élèves dont les enfants sont amenés voir l’exposition « Zizi sexuel » dans le cadre scolaire. En effet, ces sorties sont prises sur le temps d’apprentissage, et certaines représentations et mises en scène sexuellement explicites peuvent être de nature à choquer les enfants les plus jeunes.

Par ailleurs, nous sommes convaincus que l’éducation sexuelle à l’école doit se faire dans une relation de confiance avec les parents et non pas en procédant à leur exclusion, approche retenue par cette exposition qui contient un espace « interdit aux adultes ».

Lien vers la pétition : http://petitions.soseducation.org/non-au-zizi-sexuel/index.php

4 réflexions sur “INFORMATION

  1. Ces réactions outrancières sont très significatives et dévoilent au grand jour l’oppression dont la population fait l’objet.
    pas une oppression par des armes à feu, mais par l’intimidation et le lynchage médiatique.

    J’ajouterai que les artistes qui, interrogés par ces procureurs médiatiques, se rangent bien sûr de leurs côtés et hurlent avec eux, n’ont pas d’autres choix.
    S’ils veulent avoir des contrats, et du travail, ils doivent se soumettre et jeter eux aussi la pierre du lynchage.

  2. Sincèrement, je trouve que la ministre de l’Éducation Nationale ne va pas assez loin dans son projet de « zizi sexuel », en effet si les enfants peuvent faire éjaculer un pénis à la cité des sciences, pourquoi ne pas envisager des visites dans des sex-shops, comme cela ils pourraient bénéficier d’un « enseignement » de qualité, dispensé par des vrais professionnels! OUVRONS LES SEX-SHOPS A NOS ENFANTS!
    (Note personnelle : à 8 ans, je ne savais même pas qu’un zizi pouvait éjaculer, comment ai-je pu ignorer cela?)

  3. bonjour,
    Ce rapprochement est tout à fait normal. Les défenseurs « systématiques » de l’art Contemporain (AC) afin avoir une image d’avant-gardistes, ne font aucune analyse esthétique critique de ce qu’est réellement l’AC , .Ils le défendent systématiquement avec un seul et unique argument depuis 40 ans: en traitant de  » fascos  » et de « réacs » ceux qui le critiquent objectivement et calmement. Ce type de personne doit également avoir une attitude ultra-libre vis à vis du sexe afin , toujours d’être « in « . Donc ceux qui critiquent l’expo sont des réacs. Les réactionnaires ce sont eux puisqu’ils réagissent avec leurs tripes et non leur intelligence. Effectivement la pensée libre est opprimée par la plupart des médias dès qu’une pensée non libertaire s’exprime. C’est le résultat d’une certaine pensée de gauche qui refuse d’observer le monde réel.et vit dans le déni……

  4. Alors c’est réactions de réact complétement débile vous pouvez les garder dans vos poches! nous sommes dans une époque ou 2 enfants sur trois ont déjà vu un film a caractère pornographique. Il est important d’aujourd’hui d’éduquer les enfants a la séxualité, leur apprendre que ce qu’on voit sur internet dans les clip ou au cinéma n’est pas la réalité.

Répondre à Boulanger Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *