Inspection en Lettres 1977

Mise en place de la Réforme Haby : un prof débutant pris en flagrant délit d’enseignement !

Visite de l’Inspecteur, grand, brun, vert bouteille, l’allure de l’universitaire bien pensant qui confond athlétisme, défilé de mannequins et enseignement.

L’entretien, entamé avec un impersonnel « C’est catastrophique » sera clos, sans que l’on ait appris entre­temps quoi au juste était quoi, par le mot solennel qui valait bien un anathème : «Je suis catastrophé »,«consterné».

A défaut d’apprendre ce que je dois enseigner, j’aurai un aperçu lyrique de ce que je ne dois pas enseigner ! Remontant aux causes premières, mon érotomane distingué brasse joyeusement chromosomes («Les chiens ne font pas des chats», traduire : les enfants d’un milieu favorisé, ses enfants entre autres, se passent d’instruction) et grande bouffe : les gosses mangent trop ; ils sont «hypervitaminés».

Bref, ils ne sont pas faibles, mais «modernes» : la nuance est d’importance !

L’art d’être grand­ père (je dois avoir le tiers de son âge) tourne en gouaille affectueuse ; abandonnant alors son ton paternaliste­ avec des avatars copain/copain.

L’homme se fait sociologue : aux Etats-­Unis, on ne sait plus lire à 14 ans (grande merveille ?); l’Université du Michigan donne des cours de conversation où l’étudiant, laborieux et intéressé, note que parler de la pluie et du beau temps fait, ma foi, un fort beau thème à exploiter.

Le ton de mon sociologue, lyrique, laisse planer quelques points de suspension que l’on suppose d’apocalypse… Puis, tel un prophète, il octroie à notre société le glorieux avenir américain.

Dérisoire et veule, le mot de Cocteau met fin à ce premier mouvement : «Coïncider ou se suicider».

L’homme effleure alors le cours ­prétexte qui, tout à fait anachronique, prétendait inculquer les rudiments que l’on appelle modes et temps : «Le langage de l’ordinateur est plus important que le subjonctif !».

La tarte à la crème de la culture ne pouvait faire défaut à ce magnifique banquet des veaux : «Vous avez conseillé Amphitryon 38 à nos élèves (hypervitaminés, etc) : Amphitryon 38, symbole de la culture bourgeoise de la Rive Gauche».

On est démocrate ou on ne l’est pas…

«Avec Racine, on a dégoûté des générations du théâtre !».

On est littéraire ou on ne l’est plus…

Monsieur l’Inspecteur rêve sans doute au Meilleur des Mondes : vient le fonctionnement des oubliettes, modèle Haby. Je me refuse, selon le mot de J.M Benoît, à devenir «pédagogue de l’amnésie».

Monsieur l’Inspecteur se lève. Il est catastrophé . Consterné .

Pascale L., professeur de Lettres.

 

Vous aussi, envoyez-nous  vos témoignages, « perles » et documents croustillants à cette adresse :  newsletter@soseducation.org

Une réflexion sur “Inspection en Lettres 1977

  1. Ce sont toujours des individus qui ont perdu tout contact avec des élèves, ou qui n’en ont jamais eu, qui décident des progammes, des rythmes scolaires, qui imposent les emplois du temps, non pas en fonction de l’intérêt des enfants, mais en fonction des magouillages amicaux, de leur pouvoir qu’ils veulent montrer, etc etc
    Quand reconnaitra-t-on que l’école primaire est le seul endroit où les enfants doivent apprendre à lire, comprendre ce qu’ils lisent, écrire, proscrire les calculettes et apprendre non pas « des maths », mais du simple calcul, y compris du calcul mental. Autrefois l’école française était « top »; elle est maintenant au 37ème rang mondial…. alors courage Benoit Hamon ! Osez ne pas faire une Nième réforme… Et pensez aux petits qui ont besoin d’une coupure dans leur semaine pour dormir; et oubliez leurs parents avec leur W.E.du samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *