« Je vis dans un monde de peur »

Terrorisé par les élèves et une administration sourde

Après une mauvaise expérience en lycée général et technique- Un élève m’a insulté, en me traitant d’une  » merde  » et a été  » renvoyé  » pendant un jour, mais restait, quand même au lycée, la journée de son exclusion. Le proviseur du lycée m’a mal reçu et a refusé  » une sanction forte « , que je lui ai demandé, par la suite.

J’ai demandé une mutation en collège rural.

Première année dans la verdure paisible : je reçois une trousse dans la figure, par un élève connu pour sa perte de contrôle. Les collègues m’ont averti après l’incident ! L’élève en question a été renvoyé 8 jours.

Deuxième année : ce même élève menace une collègue et il est  » renvoyé  » pendant un jour, sachant qu’il partait en famille, en Allemagne, le proviseur adjoint n’a pas voulu faire de vagues. Il a pris le car le jour même de son exclusion, après avoir perdu le contrôle, menacé avec son poing, la collègue en lui menaçant, qu’elle  » allait en prendre une « . On espère qu’il ne fera pas de  » bêtise « , une fois dans sa famille d’accueil !

Premier trimestre : je me fais traiter de «  connard « , par deux élèves différents. Ils sont renvoyés huit jours, alors que le principal du collège alerte les IPR, car Monsieur a de sérieux problèmes relationnels avec ses élèves.

Existerait-il une forme d’aide pour lui? Les IPR ont répondu que ceci ne relevait pas de leur domaine et qu’il fallait que les parents concernés écrivent une lettre au Rectorat d’Académie, précisant leur plainte.

Je commence à vivre un stress constant et suis obligé de suivre un traitement contre une dépression et l’anxiété. Je dors très mal et vomit, le matin, avant d’arriver au travail… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *