Une réflexion sur “Journal d’un prof débutant

  1. L’école de la lâcheté. Tel est le titre d’un livre de Maurice T Machino, professeur de philosophie je crois, publié voici déjà de nombreuses années. Il avait déjà intitulé un autre ouvrage, « Votre enfant ne m’intéresse plus ». Les réponses avaient fusé, des plus odieuses aux plus banales, dont celle-ci ; « Comment pourrait-on confier nos enfants à un professeur qui profère de telles déclarations ? ». Eh bien, si je devais, moi, confier mes enfants à quelqu’un, ce serait ait à lui, à elle, et non aux lâches qui s’inclinent quotidiennement devant la veulerie d’un système agonisant. Qui ont abdiqué leur devoir, qui se vautrent dans le conformisme, la vacuité, l’ignorance. Courage à cette femme qui s’obstine à juger droit, à aimer la beauté, à vouloir la transmettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *