La capote au programme

Missive. Le 1er décembre 2014 avait lieu la journée mondiale contre le SIDA. Pierre Bergé, bien connu pour son engagement militant dans la cause homosexuelle et notamment en faveur du mariage gay a cosigné une lettre officielle avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, à destination de tous les chefs d’établissement, privés et publics.

Une étonnante lettre écrite par le ministre et le militant du mariage homosexuel

Dans le courrier écrit par Najat Vallaud-Belkacem et Pierre Bergé, les auteurs proposent aux recteurs, inspecteurs, proviseurs de lycée et principaux de collège de diffuser en classe une ou plusieurs des onze vidéos contenues dans le « VIH pocket films », pour aider les élèves à « adopter des comportements responsables, agir en tout état de conscience et ne pas ignorer ou minimiser la maladie » du Sida.

Questionnement sur les « représentations »

Mettant en valeur le chiffre de 12% de nouvelles contaminations en France en 2012 chez les moins de 25 ans, Pierre Bergé et Najat Vallaud-Belkacem expliquent que l’ensemble de ces films « présente l’intérêt d’être le reflet des représentations et perceptions actuelles des jeunes sur le VIH/Sida ». Si la lutte contre le SIDA est nécessaire, elle apparait « primordiale » d’après les auteurs de la lettre, dès le collège « pour éviter les contaminations », comme si les collégiens étaient préoccupés majoritairement par le risque de contamination du SIDA!

Polémique : « La belle et les capotes »…et autres titres de vidéos évocateurs

Les titres des vidéos contenues dans le « VIH pocket films » sont pour le moins osés : « Ma première fois ; Protect man ; Sortir du silence ; La protection concerne tout le monde ; Le grand soir ; Protégez-vous, protégeons-nous ; Aimer malgré la maladie ; La belle et les capotes… » sont autant de titres explicites, qui en disent long sur l’idéologie dont font preuve les organisateurs de l’opération. La documentation qui accompagne la vidéo est explicite : « Public cible : publics jeunes. »

Des vidéos sélectionnées lors d’un concours : « l’utilisation du préservatif et l’homosexualité sont les thématiques abordées dans ces films »

Dans le « VIH pocket films », les vidéos proposées à la diffusion ont été sélectionnées par un jury qui explique : « Tout comme la précédente édition, le concours VIH Pocket Films 2014 a suscité un véritable engouement chez les jeunes qui ont été nombreux à participer. Nous avons ainsi reçu 149 films réalisés sur l’ensemble du territoire français. L’utilisation du préservatif, les moyens de prévention, le dépistage, la discrimination, le rejet, l’annonce de sa séropositivité, l’homosexualité sont les thématiques abordées dans ces films ».

Lire la lettre et voir les vidéos sur ValeursActuelles.com

Une réflexion sur “La capote au programme

  1. Vous fustigez les actions préventives, parfois, un peu trop « insistantes », peut-être… Mais je pense, néanmoins, que devant un fléau aussi important que le SIDA, il convient de privilégier la prévention, par rapport au curatif, en particulier pour cette maladie grave, qui tue encore beaucoup trop chez nous! et, tant pis pour tous les « Tartufes » que la vérité dérange… « Couvrez ce sein que je ne saurais voir »… Ce n’est pas une solution, me semble-t-il!.
    Par ailleurs, si je m’inscris dans certaines orientations de « SOS », concernant la nécessité de laisser davantage de liberté aux enseignants, j’ai quelques préventions en ce qui concerne la compétition qui s’en suivrait entre établissements, en craignant que celle-ci favorise une école « à deux vitesses »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *