4 réflexions sur “La suppression de l’histoire-géographie en Terminale ne vise pas à revaloriser la filière L mais à détruire la filière S, dernier refuge des bons élèves

  1. La solution serait de revaloriser les filière L et ES!

    Par ailleurs, il est temps d’insister sur un point, en science, les filières STL, pour des raisons particulières, sont d’un meilleur niveau que les filière S.

    Profitons en, cela ne va sans doute pas durer.

  2. Il y a tout de même quelque chose qui me choque dans cette affirmation… comme si S = bons élèves et pas les autres ! ça c’est symptomatique que la discrimination qui existe entre les filières. C’est injuste et crétin. On a le droit d’être littéraire sans porter un bonnet d’âne ! Zut alors !

  3. Comme Mirabelle je pense que de très bons élèves littéraires et non matheux ont été sacrifiés ou ont été obligés de galérer en S pour être dans une bonne classe avec de bons professeurs. Cela a été un énorme gachis de talents durant ces 30 dernières années. D’autre part l’histoire-géo n’est pas supprimée elle reste une option qui sera forcément choisie par tous les élèves se dirigeant vers sciences-po ou une prépa HEC.
    Je ne suis pas du tout persuadée qu’un bon médecin ou un bon vétérinaire se doivent d’être fort en maths. On peut aussi sélectionner les meilleurs sur des critères littéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *