Le ministre veut encourager l’apprentissage

Donner un véritable coup d’accélérateur à l’apprentissage en perte de vitesse depuis deux ans : vendredi, François Hollande a fait un nouveau geste en faveur des entreprises qui emploient des apprentis, en annonçant un certain nombre de mesures.

Parmi elles notamment, la nouvelle prime de 1000 euros destinée aux entreprises qui embauchent un premier apprenti, votée cet été à l’Assemblée. Celle-ci va désormais être élargie à « tout apprenti supplémentaire » et ouverte aux entreprises jusqu’à 250 salariés, contre 50 initialement. Au regard du contexte actuel de crise économique, ce coup de pouce peut-il être suffisant ? La ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, qui était présente aux côtés de François Hollande vendredi, répond à Metronews.

Lire l’article ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *