Les enseignants à rude épreuve

Chers amis,

C’est un véritable coup de tonnerre que ce sondage IFOP réalisé pour SOS Éducation (1) sur le moral des professeurs des professeurs du secondaire… Ils n’en peuvent plus ! Plus de la moitié (54%) dit d’ailleurs être ou avoir été en situation d’épuisement professionnel (2) (burnout).

68% disent songer à changer de métier ! (3)

L’effondrement de l’autorité, la violence sont désormais endémiques : dans l’enseignement public, plus de 40% des professeurs estiment que leur hiérarchie ne les soutient pas ! 40% disent se faire insulter, presque 10% agresser ! (4)

15% des enseignants ne se sentent pas en sécurité dans leur établissement (en Ile-de-France, on monte à 21%) ! Plus d’un tiers estime ne pas être respecté par les parents d’élèves !

Au final, le bilan est sans appel : alors que les 2/3 des Français se disent prêts à encourager leur enfant s’il souhaite devenir enseignant, chez les professeurs, une majorité déclare le contraire. C’est surtout le cas des professeurs agrégés, plus sensibles à l’effondrement des exigences académiques, et des enseignants du public, dont les conditions de travail sont généralement plus dégradées que dans le privé.

Quand l’Éducation nationale se donnera-t-elle enfin les moyens de restaurer l’autorité et la dignité du métier d’enseignant ? Voilà notre appel du 18 juin !

Une réflexion sur “Les enseignants à rude épreuve

  1. jE vous assure qu’il n’y a rien de sorcier à apprendre à lire et à écrire à un enfant, à partir du moment où les parents leur demandent de respecter leurs professeurs ! j’ai toujours suivi mes enfants et sans être des prodiges ils ont su lire et écrire ! comment peut-on se débrouiller sans ces bases ? et si quelqu’un a l’intelligence de leur faire faire du théâtre, de la mise en scène, puisque le paraître c’est ce qui les intéresse, il ne peut avoir que d’excellents résultats ! bravo à ce professeur ! Il ne faut pas se laisser intimider par les crétineries de nos ministres successifs ! ils veulent et auront bientôt à leur botte une bande de moutons illettrés ! amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *