Lettre ouverte à Benoît Hamon

Frédéric Sève, secrétaire général du Sgen-CFDT, syndicat minoritaire, écrit au nouveau Ministre une longue lettre pour ne rien dire… ah si ! Devinez quoi, on manque de moyens (pour mémoire, le budget de l’Education nationale a presque doublé en euros constants en trente ans).

Et on trouve sous sa plume cette perle: “Nos collègues sont en droit d’exiger de l’Éducation Nationale qu’elle valorise de la même façon le travail de tous les enseignants.”

C’est résumer en une phrase le dogme aberrant qui paralyse l’Ecole depuis quarante ans :

– les “collègues” (comprenez : la clique d’oisifs vivant de la rente syndicale) se croient “en droit d’exiger de l’Éducation Nationale” : ils ne sont pas plutôt censés la servir ???

 – il faudrait selon eux valoriser “de la même façon le travail de tous les enseignants.” Comme si tous les profils, tous les enseignants se valaient ! Comme si tous les postes, tous les niveaux, toutes les disciplines étaient identiques ! Comme si les conditions de travail dans une maternelle à la campagne, dans un collège de ZEP, dans un lycée de centre ville étaient les mêmes ! Avec la même logique égalitariste imbécile, on finira par demander aux professeurs de “valoriser de la même façon le travail de tous les élèves” !

Rassurez-vous : les pédagos qui sévissent rue de Grenelle font plus qu’y penser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *