Mobilisez-vous

Témoignage

« J’ai signé la pétition car j’ai été prof en Lycée agricole (dépendant du ministère de l’Agriculture) et heureusement qu’en tant qu’ingénieur, j’ai pu aussi travailler en dehors de l’enseignement.

Au cours des années de prof, j’ai toujours eu des classes de 2de professionnelles (BEPA), où l’on retrouvait souvent les rebuts de l’EN. Des heures difficiles, j’en ai eu, que j’ai cependant presque toujours pu « gérer », mais le pire, c’est lorsque votre « chef » proviseur n’a pas de c******* et refuse de prendre des sanctions pour ne pas faire de vagues ou pire, enlève des sanctions prises par un prof, sans même lui en référer; j’ai connu cette situation : il faut avoir une très forte personnalité pour tenir alors les élèves !! Amicalement »

Merci à tous ceux qui signent, qui témoignent et qui nous encouragent. Votre engagement à nos côtés est décisif. Vous êtes déjà 26 000 à avoir signé la pétition en faveur du décret sur les sanctions à l’école. Continuez à la faire suivre.

Le ministre doit savoir que les professeurs ont besoin de voir leur autorité réaffirmée et que dans l’état actuel de notre école, c’est ce qui peut arriver de mieux !

Il n’est pas question ici de transformer le professeur en tortionnaire comme on voudrait nous le faire croire chaque fois que l’on ose dire qu’il doit avoir des sanctions à sa disposition.

Il s’agit simplement de donner les moyens au professeur de pouvoir exercer son autorité sans avoir à se justifier perpétuellement aux yeux de ses élèves : faire en sorte que quand on vous qualifie de tous les noms, vous n’ayez pas à faire un rapport mais que la réponse que vous apportez à cette provocation au départ qui peut très vite se transformer en agression soit automatique.

Des témoignages nous en recevons pleins. Nous vous en livrons juste un autre pour aujourd’hui.

« Ce qui m’a le plus servi, c’est souvent de me « punir moi-même » comme me le répétaient plusieurs collègues : en essayant de ne rien lâcher, d’aller au bout, de sanctionner par moi-même sans attendre le concours des autres, d’exiger la réalisation de tout travail demandé, parfois de me colleter avec les élèves… »

Exercer son autorité est loin d’être une chose facile, alors arrêtons de constamment mettre des bâtons dans les roues des professeurs. Aujourd’hui la violence n’est pas de leur côté, mais du côté des élèves à leur encontre et cette situation qu’il faut stopper.

Signez et faites signer la pétition pour l’automaticité de la sanction à votre carnet d’adresse. Nous avons besoin du soutien de tous.

Votre signature

Ce qui se passe dans nos écoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *