Petit déjeuner parlementaire sur la lecture

Le 6 juillet dernier, SOS Éducation réunissait des députés pour réfléchir ensemble au problème de l’apprentissage de la lecture.

Depuis plusieurs mois, l’équipe de SOS Éducation planche sur les cas anglais et écossais. Après avoir opté pour des méthodes mixtes dans toutes les écoles, la Grande-Bretagne revient au syllabique, un syllabique rénové, avec lequel les professeurs se sentent à l’aise, qui donne des résultats d’une rare efficacité y compris et surtout dans les régions les plus défavorisées d’outre-Manche. Un exemple parmi tant d’autres : une école dont les élèves totalisent plus de 36 langues maternelles différentes, est devenue une école d’excellence en quelques années simplement parce qu’elle a arrêté de faire du mixte et s’est concentrée sur des méthodes efficaces, progressives, stimulantes mais parfaitement syllabiques !

Cette grande révolution qui emporte l’adhésion d’un nombre croissant d’enseignants a été rendue possible grâce au Parlement. Il a su jouer son rôle d’évaluateur des politiques publiques et titiller le gouvernement pour permettre non seulement de grandes résolutions mais de grandes réalisations. Douze écoles sont pointées par l’inspection pour leur réussite en matière d’apprentissage de la lecture, et toutes utilisent des méthodes syllabiques.

Toute l’équipe de SOS Éducation remercie chaleureusement les députés qui sont venus réfléchir avec elle sur ces questions alors même que le calendrier de l’Assemblée était surchargé. Plusieurs pistes d’action se sont dégagées des débats :

  • Faire de la lecture, la grande cause nationale de 2012
  • Permettre la réalisation d’une mission d’information sur le sujet
  • Faire évoluer le rôle des inspections
  • Prévoir des modules de formation sur l’apprentissage de la lecture dans les cursus universitaires réservés aux professeurs.

Merci encore à Élie Aboud, député de l’Hérault qui a bien voulu présider cette réunion,
Marc Bernier, député de la Mayenne,
Xavier Breton, député de l’Ain,
Jean-Pierre Nicolas, député de l’Eure,
Jean-Marc Roubaud, député du Gard

Petit déjeuner parlementaire sur la lecture

Une réflexion sur “Petit déjeuner parlementaire sur la lecture

  1. Merci à ces 4 députés de mentionner leur nom, de s’être laissés photographier et d’avoir pris le temps de refléchir pour contre-carrer les difficultés qui ne cessent de s’accumuler dans l’éducation nationale.

Répondre à Sophie Martin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *