Le Figaro : plus de 37.000 signataires contre l’exposition sur le «zizi sexuel» !

De retour à Paris sept années après sa création, cette exposition présentée à la Cité des Sciences visant à expliquer la sexualité et l’amour aux 9-14 ans choque l’association SOS Éducation.

« Non au “Zizi sexuel” ! »
L’exposition qui s’est ouverte mercredi à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris suscite la colère de SOS Éducation. L’association, qui revendique l’adhésion de 60.000 parents d’élèves et enseignants, a lancé une pétition pour dénoncer la façon dont la sexualité est présentée aux enfants de 9 à 14 ans à qui l’exposition est destinée. Depuis mercredi, plus de 37.000 signataires ont soutenu la démarche de l’association qui interpelle la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem. SOS Éducation souhaite notamment que les parents d’élèves soient informés du contenu de l’exposition quand une sortie scolaire est organisée. L’association souligne encore que « ces sorties scolaires ne doivent en aucun cas être prises sur le temps consacré aux apprentissages fondamentaux ».

« Je suis moi-même allée à la Cité des Sciences, justifie Aurélie Testenière de SOS Éducation. Ce qui m’a gênée, c’est le fait de limiter l’amour à des pratiques sexuelles et à la contraception. » Au fil de l’exposition, Nadia et Titeuf, les deux personnages du Guide du Zizi sexuel de Zep et Hélène Bruller, répondent aux questions des 9-14 ans sur l’amour et la sexualité. Le sujet est abordé de façon décomplexée et le ton se veut volontairement humoristique et décalé. Plusieurs jeux sont ainsi proposés: le « pubermatic », l’« amouromètre », le « zizi piquet » ou encore la « ola des capotes ». « À force de vulgariser les choses, on les rend moches. Or cette exposition est moche », juge Aurélie Testenière qui insiste toutefois sur la nécessité d’enseigner la sexualité aux enfants.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *