Quand Luc Chatel est piégé avec un exercice de CM2

Dix objets identiques coûtent 22 €. Combien coûtent 15 de ces objets ?

Lundi 6 juin 2011, dans son émission matinale, le journaliste de RMC et de BFM TV pose à Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, ce problème issu du cahier d’évaluation des élèves de CM2. Le coup classique. Moment de réflexion pour Luc Chatel qui, perdu, finit par répondre 16,5 € au lieu de 33 €. Piqué au vif, le ministre rétorque « Vous me sécherez toujours sur une question comme ça. C’est facile. » Puis il se reprend avec le sourire. « On peut être ministre et se tromper. J’assume pleinement ». Juste. En avril 2008, sur Canal+, Xavier Darcos, son prédécesseur, avait lui-même été piégé sur une règle de trois et la conjugaison du verbe naître au passé antérieur.

Voir l’interview-interro de Luc Chatel.

 

5 réflexions sur “Quand Luc Chatel est piégé avec un exercice de CM2

  1. Prix de 15 objets = (Prix des 10 objets / 10) * (15)

    Simple règle de trois, ceci est au programme de CM2.

    Le plus inquiétant dans cette histoire étant que bientôt des pays comme l’Inde, Singapour, Sri Lanka, le brésil … Sans parler du géant Chinois seront les nations dirigeantes de demain … Tant sur le plan classement PISA que sur le plan économique.
    Il apparaît un phénomène de société dans les pays occidentaux depuis 20/30 ans où beaucoup de gens se complaisent plus ou moins dans l’ignorance et gare à celui qui veut sortir du lot.

    En conséquence de quoi nous perdrons et nous finirons dominés par d’autres peuples plus intelligents. 30 à 40 ans de socialisme en France nous auront fait passer de la meilleure école du monde à une de niveau très moyen.

    Ce serait bien que quelqu’un ici ait l’honnêteté de prévenir les élèves et leurs parents sur le futur qui les attend faute de changements et de réformes. A savoir un peuple dominé par des puissances étrangères anciennement pays du tiers monde.

  2. Maintenant je dis ça comme cela …
    Les parents et leurs enfants sont des électeurs ou de futurs électeurs. Ils ne suivront pas forcément l’orientation de sos éducation.
    Aux parents et à leurs mioches de prendre leurs responsabilités sur leurs choix de vie et de société.

    Pour les mioches mais aussi beaucoup d’adultes, il n’est pas souhaitable de vouloir à tout pris les sauver des conséquences de leurs échecs et de leurs mauvais choix. Sinon ils n’apprendront rien de leurs erreurs …
    Si ce processus doit impliquer que la france ressemble à un pays d’Amérique du Sud à l’avenir, Soit.

    Pour la violence que dénonce sos éducation, il serait bon d’envoyer vos apprentis criminels (pardon vos élèves) au Mexique pour qu’ils voient exactement les dommages colatéraux du trafic de drogue:
    http://abcnews.go.com/Blotter/slideshow/drug-war-us-mexico-border-113672230

    ça devrait calmer les individus les plus récalcitrants, les irrécupérables finiraient tués en moins de deux semaines. Que vos mioches voient des familles détruites et qu’ensuite ils réfléchissent dans leur coin, là ils apprendront peut être quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *