Recrutement de 30 000 professeurs des écoles

[…]  » Le ministère baisse encore la barre. Il remet en jeu les places non gagnées la dernière fois. Cela veut dire plus de postes à pourvoir pour à peu près le même nombre de candidats. Comme par miracle, l’écrit a été bien mieux réussi. Avec 3.000 candidats de plus, sélectionnés pour passer l’oral, soit on a affaire à une génération spontanée de génies, soit les correcteurs sont bien plus sympas.

Au-delà du niveau de recrutement, ce sont les qualités de pédagogues qui sont importantes à l’école primaire. »[…]

Lire l’article sur RTL.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *