Refondation de l’École : deux ans… et après ?

Il a fallu un an entre le lancement de la concertation nationale auprès de tous les acteurs de l’éducation et les représentants de vingt ministères, et la promulgation de la loi le 8 juillet 2013. Cette loi, dite d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République, s’est fixée entre autres objectifs d’élever le niveau de connaissances, de compétences et de cultures de tous les enfants, de réduire les inégalités sociales et territoriales ainsi que le nombre de sorties sans qualification. Mais elle se distingue surtout par une programmation de moyens importants et la
priorité donnée au primaire, « car c’est là que tout se joue ».
Entre autres nouveautés attendues figurent la rénovation des programmes du primaire et d’une partie des enseignements sur toute la scolarité, la refonte des cycles et du socle, des dispositifs comme le « Plus de maîtres que de classes » pour les secteurs
les plus défavorisés, la mise en place de nouveaux rythmes scolaires et l’ouverture des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Éspé).
Ce document propose de dresser un état des lieux deux ans après la présentation du projet de loi : sur l’engagement de l’État, les textes, les mesures mises en œuvre, ou non, sur le terrain, sur les dispositifs et outils mis à disposition des acteurs pour
accompagner ces mises en œuvre, ainsi que sur les perspectives à court terme… Pour autant, il ne prétend pas être exhaustif, d’une part parce qu’il se concentre principalement sur le primaire, d’autre part parce que les remontées de terrain sont extrêmement hétérogènes.

Voir le PDF en ligne (ou le télécharger) ici : http://www.touteduc.fr/upload/refondation_etat_lieu2.indd.pdf

Sommaire

Introduction générale 2
I- Réduire les disparités de réussite scolaire 3
1- Concernant le développement de la scolarisation
des moins de trois ans 3
2- Sur le dispositif « Plus de maîtres que de
classes » 4
3- Concernant le renforcement des liens
avec le collège 5
4- Concernant le renforcement des liens
avec les parents 6
5- Concernant les dispositifs en charge de repérer,
évaluer les bonnes pratiques et les faire partager 7
II- Rénover les programmes et les méthodes 8
1- Sur la mise en place des dispositifs
d’aide au pilotage 8
2- Sur la redéfinition des programmes et du socle 9
3- Sur la redéfinition des cycles 9
4- Sur la mise en place d’activités « particulières » 9
5- Sur la mise en place d’une évaluation
« plus encourageante que décourageante » 10
III- Rénover les métiers et les pratiques
de l’enseignement 11
1- Sur la formation des enseignants dans les Éspé 11
2- Sur l’évolution des missions et métiers
de l’enseignement 12
3- Sur le développement de l’enseignement
par et au numérique 13
IV- Développer un cadre plus propice
aux apprentissages 14
1- Sur les nouveaux rythmes scolaires 14
2- Sur la mise en œuvre des activités
pédagogiques complémentaires 15
3- Concernant des mesures destinées à améliorer
le climat scolaire 15
V- La refondation de l’éducation prioritaire 17
1- Sur la refondation pédagogique 17
2- Sur la nouvelle carte de l’éducation prioritaire 18
3- Concernant les mesures pour favoriser le travail
en équipe, la réflexion et la formation 18
4- Sur le nouveau pilotage 19
5- Concernant les mesures pour développer un
cadre propice aux apprentissages 19

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *