Sénatin contre la violence à l’école

Sénatin

Sénatin

Connaissez-vous Sénatin ? Il s’agit du personnage utilisé par le Sénat, sur son site junior, pour présenter la Chambre haute aux enfants. Au hasard du « surfing » sur ce site à la présentation infantile, on peut découvrir cet article du 2 mai 2005 sur la violence à l’école, thème abondamment traité ici ces derniers mois.

On peut dès l’abord s’interroger sur la pertinence de présenter un thème aussi important sur un mode ludique, par un personnage hilare, chaussé de baskets vaguement ressemblantes à des Converse All Star, muni d’une télécommande et coiffé d’un dôme surmonté d’un drapeau tricolore rappelant le Palais du Luxembourg où est sis le Sénat, à Paris. Son sérieux en prend un coup, alors que le Sénat passe plutôt pour une noble institution.

Sénatin, donc, s’interroge pour savoir comment combattre la violence à l’école. Il commence par définir la violence scolaire, ses différents types, parmi lesquels les « actes à caractère raciste, xénophobe » : on est surpris d’apprendre que pour Sénatin, le racisme et la xénophobie sont uniquement « les injures contre les étrangers », alors même qu’elles concernent aussi des enfants français d’origines différentes entre eux.

Sénatin rappelle que le ministère de l’Éducation nationale a recensé, en 2004, 81 000 actes de violence dans les lycées et collèges, ce qui tend à tempérer quelque peu l’optimisme naïf d’une commentatrice de ce blog.

On est rassuré : Sénatin n’est certes pas crédible. Mais il est lucide. C’est au moins la moitié du travail de fait.

Roman Bernard

2 réflexions sur “Sénatin contre la violence à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *