Si la lecture nous était contée…

Notre rencontre avec des orthophonistes à l’occasion d’un groupe de travail que nous avons organisé dans les locaux de l’association a beaucoup marqué l’équipe de SOS Éducation. Très impliquée dans les méthodes d’apprentissage de la lecture, l’une d’entre elles a notamment souligné l’importance et l’utilité des comptines que les enfants apprennent dès leur plus jeune âge.

« Chanter des comptines structure le rythme du langage. En frappant la comptine l’enfant prend peu à peu conscience de la syllabe, élément de base de la lecture en français. Chanter des comptines prépare donc à l’apprentissage de la lecture en mettant en place la syllabe. », nous a confié Anne-Sophie Dalmas, orthophoniste à Paris.

Prochaine réunion du groupe de travail sur la lecture : jeudi 24 mars à 19h.

Lieu : SOS Éducation, 120 boulevard Raspail, 75006 Paris

Pour y participer l’inscription préalable est obligatoire : renseignements auprès d’Éric Galland au 01.45.81.93.20. ou sos.education75@gmail.com

Pour la méthode syllabique

Dernière réunion du groupe de travail pour la méthode syllabique.

Une réflexion sur “Si la lecture nous était contée…

  1. Bravo pour le « par coeur », qui porte ses fruits : un texte -beau de préférence- qui s’installe en nous dans la durée… et qui mûrit en nous. Et qui nous fait mûrir. Et qui fait mûrir notre pensée.

    Un beau poème pour moi… et pour vous ?
    « Aux Modernes » de Leconte de Lisle.
    adresse :
    « Le blog de michel.theron.over-blog.fr »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *