SOS Education, association terroriste ?

Perle tirée de Sexpress


 

La police aurait procédé à une vingtaine d’interpellations tôt ce matin dans l’affaire du sapin-plug anal. Bernard Cazeneuve a annoncé la mise en garde à vue de dix suspects, qui appartiendraient à l’ultra-droite et pourraient être responsables des actes de sabotage commis sur une oeuvre d’art place Vendôme le week-end dernier.

C’est ce matin « à l’aube que dix personnes appartenant à l’ultra-droite mouvement anti-genre ont été interpellées à Deauville, à Versailles, en région parisienne et à Courchevel », a indiqué le ministre. Les arrestations ont eu lieu dans un groupe « vivant en communauté et profondément inséré dans la population locale ». 

Les liens entre la dizaine de personnes interpellées et les sabotages visant cette oeuvre d’art ne sont pas encore établis que François Hollande s’est félicité de la rapidité de l’enquête. Le président a évoqué mardi « des progrès rapides et prometteurs ». Il a tenu à « saluer l’efficacité et la collaboration très étroite des forces de police et de gendarmerie dans cette enquête ».

Vous trouvez tout ça complètement absurde?

Vous avez raison. J’ai juste un peu réécrit cet article de l’Express qui décrivait en novembre 2008 l’arrestation par l’anti-terrorisme français du groupe de Tarnac dans l’affaire des sabotages de lignes TGV. J’ai beaucoup lu ces derniers temps sur cette affaire, que ce soit sur le blog très addictif tenu cet été par Laurent Borredon sur Lemonde.fr, ou dans les pages de Tarnac, Magasin général, livre-enquête-gonzo de David Dufresne. Aussi quand j’entends parler d’actes de dégradation à visée politique, ça résonne.

On a pourtant bien ri ce week-end. C’était quoi le plus drôle? Les réactions du Printemps Français qui y voyait une France défigurée – défigurée du cul?

 

Les réacs auto-proclamés qui faisaient un concours de réactions outrées mais qui avaient tous l’air de s’y connaître rayon sex-toys? Ou Madame Michu (moins renseignée que la manif pour tous) qui découvrait l’existence du plug anal, à en croire les résultats de recherche du Monde?

 

On se serait vraiment cru dans un film absurde scénarisé par les rédacteurs du Gorafi… Alors quel est ce parallèle foireux que j’essaye d’établir entre l’histoire abracadabrantesque du soi-disant plug anal géant vert installé Place Vendôme et l’arrestation d’un groupe de militants d’extrême gauche ? Pourquoi plomber l’ambiance potache avec le terrorisme ?

La liberté est une dure lutte

Les Tarnacois ont été poursuivis des mois pour des « actes de terrorisme en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ».  C’est ainsi que le code pénal français définit le terrorisme. En l’absence de preuves matérielles dans ce dossier, les auditions ont surtout tenté d’établir les motivations politiques des mis en examen. Vouloir abattre l’Etat, lutter contre l’ordre établi et enrayer le système capitaliste, c’est ainsi qu’est justifiée la qualification de terrorisme dans cette affaire. Et c’est au nom de notre protection qu’année après année, des lois d’exception sont votées dans le but de « protéger nos libertés », mais avec pour conséquence de mettre toujours plus en danger les libertés individuelles.

La dégradation du plug anal, c’est pourtant un terrorisme qui s’exerce à découvert. Mais un terrorisme qui a le bon goût de se trouver du côté de la Bonne Morale ® et de la Protection des Enfants ®. La Manif pour tous, ou un de ses avatars (ici SOS Education) fait une pétition contre l’exposition « Zizi sexuel » (Titeuf parle de sexe aux enfants, c’est grave!), et ça me désole. Les anti-avortement viennent crier sous mes fenêtres lors de leurs manifs et vandalisent les affiches du planning familial dans le métro, et ça me fait froid dans le dos.

Lire la suite sur lexpress.fr

Une réflexion sur “SOS Education, association terroriste ?

  1. La pétition ne demande pas le retrait de cette « exposition » mais demande que les parents soient informés clairement de ce que l’excursion des enfants les amènera à faire et découvrir !
    Arrêtez donc votre pauvre désinformation et comprenez simplement que nous n’avons pas envie de ne pas savoir ce que l’Education Nationale souhaite enseigner à nos enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *