Témoignage : la méthode globale, toujours enseignée aux futurs professeurs des écoles !

L’année dernière, j’ai passé le concours de Professeur des Ecoles par correspondance, avec l’aide du CNED, qui donne accès à un ensemble d’applications en ligne (exercices, vidéos, séances de classe filmées et analysées, ….).

La séance filmée pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture dans une classe de CP mérite d’être détaillée, car selon moi, elle explique beaucoup des carences de notre système éducatif :

Elle commence avec un texte écrit au tableau, dont les élèves doivent chercher les mots qu’ils reconnaissent. Puis quand la majorité des mots sont trouvés, ils doivent imaginer ( ?!!!) les mots manquants, la maîtresse se déclarant ravie quand les élèves proposent le mot « content » au lieu du mot « enchanté » pourtant écrit au tableau, car, nous dit-elle, cela montre qu’ils ont compris le sens du texte. Ici, on touche du doigt les dérives de l’apprentissage actuel de la lecture, où le texte (et son codage/décodage) n’a plus grande importance, il devient ce que le lecteur  veut en faire.

La séance se poursuit avec une activité d’apprentissage, tout aussi amusante, car les élèves, qui s’étaient bien défoulés à chercher et imaginer les mots du texte  au tableau, doivent  maintenant écrire quelques mots. Là, pas question pour eux de subir la moindre rigueur corporelle (bien se tenir, positionner correctement son ardoise,  ….), la caméra nous montre donc des enfants couchés sur leur table, d’autres debout chaise repoussée, d’autres encore assis mais avec les pieds sur la chaise…. En bref, une vraie grande foire à l’amusement !

Ensuite, nous avons droit au débriefing de la maitresse qui reconnaît l’agitation de sa classe mais qui la considère comme  normale vu l’âge de ses élèves et surtout  utile pour qu’ils acquièrent  le plaisir de la lecture !

Il est vrai que les séances de classe mises en ligne par le CNED me faisaient toutes l’effet d’être dans un grand Jeu Permanent, mais celle du CP décroche la palme !!!!

Cependant, notez que grâce au CNED, j’ai obtenu mon diplôme, tant il est vrai que les méthodes d’enseignement proposées se retrouvent en phase avec les attentes des correcteurs de l’Education Nationale (Inspecteurs et Conseillers Pédagogiques).

Bien sûr, une fois le concours obtenu, je n’ai pas mis en place ce genre de méthode dans ma classe !

2 réflexions sur “Témoignage : la méthode globale, toujours enseignée aux futurs professeurs des écoles !

  1. Et moi qui passe mes soirées à dire à mes enfants de s’asseoir correctement sur une chaise pour écrire correctement…..
    Quand à cette fichue méthode globale ou semi-globale, je ne comprends pas comment les enfants peuvent apprendre à lire avec ça.
    Mon grand lisait en fin de grande section de maternelle sauf certains sons compliqués (-tion, -scen,…) et en fin de CP, il lisait des textes en sautant des mots qu’il jugeaient inutiles….
    Mon petit connaissait à peu près ses lettres en fin de grande section mais ne les associait pas. 1er soir de CP, 1ers devoirs : un texte à lire…. mais Maman, je peux pas le lire, je ne sais pas lire…. il essayait de se rappeler les mots vus en classe et me disait des mots au hasard. Aux vacances de la Toussaint, aucune amélioration, aucun « déclic » mais un certain dégoût de l’école. J’ai acheté une méthode syllabique et je lui ai appris à lire moi même. Il est en fin de CE2, il sait lire mais galère encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *