8 réflexions sur “Un député de plus pour la méthode syllabique

  1. M Blachier, auriez-vous l’obligeance d’argumenter un peu lorsque vous daignez poster votre morgue sur ce blog?
    Vous en devenez vraiment ridicule!
    Développez qu’on puisse un peu discuter, ou abstenez-vous

  2. Malheureusement le gouvernement ne va pas supprimer l’agrégation. Pensez donc, un repaire de réac’ comme l’agreg’, ça leur plait trop.

    Comment des gens qui se disent « de gauche » ou « républicain » peuvent soutenir un concours fossile comme l’agreg’, que seuls les gosses de riches et de profs peuvent réussir ? Comment peut-on justifier que l’on puisse devenir prof par deux concours : le CAPES et l’agreg’ ? Les deux font le même travail, mais l’un est mieux payé pour moins d’heures travaillées…

    La gauche et le PS en particulier s’honorerait à militer pour une suppression de l’agreg’ et la mise en place d’un seul concours, et cette fois-ci un vrai concours où les réseaux ne valent pas qualification.

    Bêtement, je pensais que le concours en France validait le mérite, le travail. Je n’avais pas compris qu’il n’était qu’une confirmation pour dire : « vous êtes bien des nôtres ».

    Honte sur les enseignants qui ont permis que s’édifie un tel système. Ils ont en même temps creuser leur tombe…

  3. Toto devrait préparer l’agrégation (de littérature par exemple), juste pour qu’il se fasse une petite idée de la difficulté que représente ce concours. Ça lui éviterait de dire n’importe quoi !!
    D’ailleurs, il est possible d’assister aux oraux. Je l’ai fait moi-même. C’est très instructif pour se rendre compte du labeur et du haut degré d’exigence que demande cette épreuve.
    Je ne dénigre pas le CAPES pour un sou mais la vision de Toto de l’agrégation est erronée.
    En ce qui concerne la suspicion de sélection par l’argent, sachez que mon épouse, agrégée de mathématiques est fille d’ouvrier spécialisé et de secrétaire. Quiconque se donne les moyens de ses ambitions peut passer ce concours et le réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *