Un jour, Toto sera ministre…

Toto est nul en orthographe. À force d’avoir zéro à ses dictées, il déprime et ne fait plus aucun effort pour progresser. Alors son maître décide de passer à une « évaluation positive » et de lui attribuer des points lorsqu’il parvient à écrire des mots sans faute. Pour l’aider, il lui donne aussi un point s’il arrive à l’heure en cours, un point s’il a pensé à prendre un stylo, un point s’il coupe son portable. Résultat, Toto n’a plus zéro et il est fier…

Lire la suite de l’édito ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *