Une orthophoniste tire la sonnette d’alarme

 » Orthophoniste en libéral depuis cinq ans dans une petite ville de province, je suis en colère de voir chaque semaine des enfants arriver au cabinet uniquement à cause de la méthode de lecture utilisée par leur enseignant.
Je ne jette pas la pierre aux instituteurs,  la plupart ne savent pas quelles sont les méthodes les plus efficaces. Mais certains n’acceptent pas non plus nos remarques, pourtant formulées avec le plus de délicatesse possible.

De nombreux orthophonistes s’accordent pour dire que l’immense majorité des enfants qui arrivent pour trouble de la lecture ne viendraient pas consulter si on leur apprenait à lire avec une méthode syllabique. Nous en avons assez de faire du soutien scolaire. Mais si nous ne le faisons pas, qui sortira ces enfants de l’illettrisme lorsque les instituteurs ne veulent pas changer de méthode? Je me permets de rajouter que cela se fait aux frais de la sécurité sociale. La société paie très très cher les errances pédagogiques d’un petit groupe qui a voulu tout révolutionner.

Bien sûr que si la méthode syllabique était de nouveau utilisée, je perdrais la moitié de mes patients venant pour troubles de lecture, mais je m’en réjouirais. cela signifie que ne viendraient chez moi que ceux qui en ont vraiment besoin (vrais dyslexiques, handicapés etc). Et cela réduirait les délais d’attente indécents que nous avons aujourd’hui.

Par pitié, revenons à la raison!!!!

(A.D., Haute Savoie)

Découvrez notre sélection de méthodes syllabiques en cliquant ici

4 réflexions sur “Une orthophoniste tire la sonnette d’alarme

  1. Oui , Emelle , c’était mieux avant !
    Ce n’est pas pour radoter comme des « vieux  » qui restent ds le passé , mais savez- vous que ds les années 60-70 on apprenait à lire avant l’entrée au CP ? Qu’en CP on abordait déjà la lecture courante et l’étude du français par les premières règles de grammaire , petites études de texte et qu’on apprenait les 4 opérations( addition, soustraction, multiplication et soustraction) !
    Je suis une institutrice ( prof des écoles) en retraite . J’ai enseigné en maternelle puis en CP . J’ai vécu toute ma carrière avec les réformes des pédagogues « modernes » où il fallait que l’enfant découvre de lui-même , apprendre à lire en gde section était mal vu . Le choix de la méthode syllabique en CP mal vue aussi !
    Mais je suis réstée sur mes convictions que l’enfant qui déchiffre peut tout lire et j’ai été gratifiée de l’enthousiasme de mes élèves de CP qui découvraient des lettres et sons nouveaux . Leur bonheur était de réussir ! Mais l’académie ne m’a pas louangée !
    Mes élèves entraient en CE1 en sachant faire addition à report , soustraction simple , lire un texte et répondre par écrit à quelques questions , savaient ce que sont ; singulier,pluriel ,masculin,féminin !
    Pourquoi les enfants d’aujourdhui si éveillés ds la petite enfance ne sont-ils plus capables de lire à l’âge où leurs aînés l’ont fait ?
    J’ai une petite fille qui vient d’entrer en maternelle et je suis un peu inquiète …

  2. Savez-vous Evelyne ce que lisent nos enfants ? Ils lisent Harry Potter, Oksa Pollock… en CM1 ou CM2 ! Combien d’enfants de notre/votre époque (années 50-60 !) auraient pu lire des romans de 600 pages avec autant de délectation ? Bien peu ! Nous étions à l’ère des 30 glorieuses où il y avait un appétit de vivre et de découvertes et nous n’avions pas ces outils merveilleux (mais aussi souvent difficiles à appréhender !) que nos enfants comprennent et maîtrisent parfaitement. Alors dire qu’ils sont moins intelligents parce qu’ils ont connu la méthode globale ou naturelle…. c’est un peu rapide ne trouvez-vous pas ! Cette affirmation que la méhode syllabique va résoudre les problèmes d’apprentissages de nos enfants est indigne ! Et dans la bouche d’une orthophoniste qui plus est ! Ou alors c’est qu’elle ne connaît pas les difficultés que rencontrent les familles et les enfants actuellement ! Leurs difficultés sont plus souvent liées aux difficultés soiales et aux de vie que leurs parents traversent comme toute la société actuelle ! C’est une hypocrisie honteuse que de faire croire que la méthode syllabique va résoudre tous les problèmes d’apprentissage des enfants de nos écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *