Violence à l’école : les propositions de SOS Éducation à l’Assemblée nationale

Le député de la Loire Jean-François Chossy a interrogé par écrit le ministre de l’Éducation nationale, le mardi 13 octobre dernier, sur les propositions de SOS Éducation pour lutter contre la violence à l’école. Extrait du Journal officiel :

M. Jean-François Chossy interroge M. le ministre de l’Éducation nationale sur les propositions de l’association SOS Éducation pour lutter contre la violence à l’école. Cette association propose une série de huit mesures très radicales visant notamment à faire respecter l’autorité des professeurs : former les professeurs à l’application de la discipline ; réintroduire la fonction pleine et entière de « surveillant général » (conseiller principal d’éducation) dans les écoles ; créer de vrais cours de civisme permettant d’enseigner dès le plus jeune âge les règles de base de la vie en société, notamment le respect ; exclure l’élève définitivement à la troisième infraction grave au règlement intérieur ; supprimer la réintégration automatique de l’élève après l’exclusion d’un établissement scolaire ; restaurer les internats spécialisés pour les élèves ayant des problèmes disciplinaires ; rétablir prix et récompenses afin de distinguer les élèves méritants. Il le remercie de sa réponse.

2 réflexions sur “Violence à l’école : les propositions de SOS Éducation à l’Assemblée nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *